Investir à l’étranger : pourquoi ?

De plus en plus de particuliers français penchent vers les placements immobiliers à l’étranger de nos jours. Il existe plusieurs raisons à cela. Et ce n’est pas fait pour plaire aux autorités qui essaient tant bien que mal de contrôler la crise du logement en incitant les ménages à acheter. Mais selon les experts, la situation ne risque pas d’évoluer en ce sens si la politique du logement dans l’hexagone ne change pas.

Parce que le marché en France n’est plus attractif

En France, la bulle immobilière est tendue. Certes, vous pouvez trouver des biens à 1 500 euros le m2, néanmoins, dans les grandes agglomérations, où les placements devraient être le plus intéressants, le m2 se négocie à près de 5 000 euros en moyenne. Dans la capitale, une résidence de luxe coute même 10 000 euros le m2. Combien même le taux du crédit immobilier chute, c’est bien trop cher payer pour une accession à la propriété.

Parce que les dispositifs de défiscalisations peuvent aussi y être applicables

Par ailleurs, même en optant pour un placement à l’étranger, certains dispositifs de défiscalisation continuent d’être applicables. Tel est le cas par exemple de la loi Pinel d’outremer. Les conditions pour en profiter restent les mêmes. Vous devez acheter un bien neuf ou ancien, dans certaines zones et faire louer pendant 9 ans minimum, pour un abattement plus ou moins conséquent selon votre profil.
Si à cela vous ajoutez des taxes sur la propriété et des impôts sur les revenus moindres : vous avez la réponse à votre question ! Voilà pourquoi les particuliers préfèrent investir en dehors de la France. Le coût général du placement est beaucoup plus attractif.

Parce que les possibilités d’investissement sont nombreuses

Et les différentes possibilités d’investissement s’appliquent toujours. Vous pouvez acheter pour votre usage personnel, ou pour relouer. Dans les pays d’outre-mer par exemple, les propriétaires préfèrent profiter du tourisme qui est en plein boum et proposent une location saisonnière. Pas besoin de se déclarer comme agent immobilier pour ce faire. Il suffit d’être un « propriétaire loueur meublé ». Et ainsi, on bénéficie d’une réduction des impôts sur les revenus.

No Comments

    Laisser un commentaire