Comment combler son budget pour la rénovation de sa maison ?

Une maison ne reste pas éternellement neuve et intacte. Régulièrement ou occasionnellement, vous avez besoin de la rénover pour une question de sécurité et de confort. Ces travaux peuvent souvent coûter cher comme la rénovation de la façade, la réhabilitation de la toiture, le remplacement des équipements de chauffage. Heureusement que vous pouvez prétendre à des aides financières pour réaliser ces travaux.

Les différentes aides offertes par l’Etat

Depuis quelques années maintenant, l’Etat incite les ménages à réaliser des travaux de rénovation qui visent particulièrement à réduire leur dépense énergétique. Toutes les maisons doivent être saines et écologiques, moins énergivores en étant plus isolées et mieux chauffées. Parmi les aides existantes, citons le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE, l’éco prêt à taux zéro, le pacte énergie solidarité et la prime énergie via les dispositifs certificats d’économie d’énergie ou CEE. Chacune de ces aides est soumise à des conditions d’éligibilité et l’accès requiert une démarche particulière.

Le crédit d’impôt travaux

Le crédit d’impôt travaux par exemple donne droit à une réduction de 30% sur les dépenses effectuées. Il peut s’agir soit du coût des matériaux en TTC, soit du coût des matériaux et de la main d’œuvre en même temps. La première condition pour bénéficier de ce crédit est de faire réaliser les travaux par un professionnel agréé RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement. Trois types de travaux sont éligibles à ce crédit d’impôt, dont les travaux de chauffage, les travaux d’isolation et les travaux de production d’énergie.

Les aides de l’ANAH

L’agence nationale de l’habitat octroie également des aides financières pour divers travaux de rénovation. Les travaux concernés sont entre autres les travaux de rénovation pour mieux vivre, les travaux d’anticipation du vieillissement et les problèmes de mobilité liés à l’âge, les économies d’énergie via des travaux d’isolation ou d’installation de système de production d’énergie moderne. Ces aides sont accordées aussi bien aux propriétaires occupants qu’aux propriétaires bailleurs.

Le prêt, une solution à envisager

Si vous ne pouvez prétendre à aucune de ces aides, il vous reste à envisager le prêt d’argent. Si vous n’avez pas envie de vous tourner vers la banque ou ne pouvez pas, vous pouvez essayer le prêt d’argent en ligne. Des sociétés de courtage proposent des prêts sans enquête. Si vous avez besoin d’argent de manière urgente, le prêt rapide proposé par ces courtiers en ligne est intéressant. Ils peuvent vous prêter 500 à 1000 €. Mais n’oubliez pas, un prêt vous engage. Vous devez ainsi le rembourser dans les délais.

No Comments

    Laisser un commentaire