La TSER : la nouvelle taxe sur l’immobilier

Prévue pour 2017, la mise en place de cette nouvelle taxe sur l’immobilier appelée TSER ou Taxe Spéciale d’Equipement Régional devrait alourdir la taxe foncière et avoir d’importantes répercussions économiques sur les ménages et les entreprises. A quoi va-t-elle servir et quel impact aura-t-elle sur l’immobilier ?

Qu’est-ce que la TSER ?

Manuel Valls vient de promettre cette taxe d’équipement à l’Association des Régions de France, balayant ainsi la promesse de François Hollande faite en 2014 sur l’éradication des impôts supplémentaires devant pesés sur les ménages moyens français.
Cette Taxe Spéciale d’Equipement Régional est une initiative bien accueillie par les régions. En d’autres termes, cette mesure devrait leur permettre de collecter environ 600 millions d’euros qui seront intégralement destinés aux conseils régionaux. Une somme qui leur permettrait d’aider à subventionner les entreprises et les institutions dans leur course à l’équipement afin de rester compétitif.

Qui sont concernés par cette taxe ?

Avec les ménages donc, les entreprises locales seront les premières à en ressentir les conséquences directes. Les particuliers propriétaires de leur terrain verront leur taxe foncière augmentée de 0,5 % contre 0,6 % pour les entreprises. La pilule est difficile à avaler sans compter qu’en l’espace de 6 ans, les impôts fonciers en France auront enregistré près de 16,5 % d’augmentation (de 2009 à 2015).
Cette décision du gouvernement Valls va impacter une fois de plus le secteur immobilier, déjà bien mal portant. En effet, cette mesure va pénaliser le pouvoir d’achat des ménages qui seront obligés de réduire leurs dépenses. Les travaux de rénovation, la construction ou les nouveaux investissements immobiliers vont reculer. Les acheteurs potentiels voient en effet, leur rêve d’accéder à la propriété, s’éloigner.
Les professionnels de l’immobilier seront également indirectement touchés par cette nouvelle taxe. Les régions où la taxe foncière est déjà très élevée vont avoir des difficultés à faire décoller leur vente et à intéresser de potentiels acheteurs. Cependant, la mise en place de la TSER reste facultative et dépendra essentielles des présidents de régions.

No Comments

    Laisser un commentaire